Saïd Sadi, aura-t-il le même sort que celui des anciens du FIS interdit ?

531

Comme l’indiquent les derniers événements, favorisant l’option constitutionnelle pour sortir de la crise politique, n’en déplaise à ceux qui tentaient de rééditer le scénario de 1992, il n’est pas exclu que l’ancien patron du RCD, aura le même scénario que celui des anciens dirigeants du parti dissous le FIS, en 1992, à savoir la mise en détention après ses appels à la désobéissance civile, et le recours à l’affrontement avec les services de sécurité. Orphelin de ses protecteurs et mentors sécuritaire et financier, à savoir l’ancien patron du DRS, le général Toufik « Rab Dzair » et Issaad Rabrab, incarcérés tous les deux, Saïd Sadi n’a de soutien que chez les milieux hostiles à l’Algérie, en France, comme les réseaux sionistes et néocolonialistes, à commencer par BHL