Situation politique en Algérie et Sahara Occidental : Les hallucinations de Tahar Ben Jelloun

313

Le pro sioniste écrivain marocain Tahar Ben Jelloun, enb faux rêveur estime dans une tribune publié sur le site marocain 360.ma ; que le départ du Président Bouteflika, signifiera que l’Algérie laisse tomber la cause sahraouie. Intitulé « Le Polisario est dans les bagages de Bouteflika » l’article passe totalement à côté de la réalité algérienne, dans la mesure où la position constante de l’Algérie de défendre les causes des peuples à l’autodétermination, n’est jamais liée à une personne mais bel et bien aux principes de la glorieuse révolution du premier novembre. Si Ben Jelloun est soucieux du Hirak algérien, il aurait dû soutenir celui du Rif et s’opposer à l’emprisonnement de Zefzafi. Ben Jelloul en amnésique, nous révèle que le Maroc ne demande pas mieux que de voir l’Algérie se développer, au moment où le Makhzen écoule quotidiennement des tonnes de kif en Algérie. Tahar Ben Jelloun accuse d’ailleurs le Président Bouteflika d’avoir créé et structuré le Polisario, à l’époque ou il était ministre des AE sous le règne du Feu Président Boumediene. Sur ce registre, le larbin des lobbys sionistes dira : »Toute sa politique à l’étranger a été marquée par la défense et le soutien des séparatistes. Ainsi, si effectivement il quitte le pouvoir sous la pression de la rue, c’est toute sa politique qui sera désavouée et mise à la poubelle. Il s’en ira, le Polisario dans ses bagages ». Aujourd’hui, il est clair, que le Makhzen et ses larbins en Algérie, sont derrière cette campagne de dénigrement et d’intox visant Ramtane Lamamra, que Rabat craigne qu’il sera le successeur de Bouteflika.