Sorfert : Un palier supérieur en matière de gestion de Santé, Sécurité et Environnement

174

En ce mardi 25 septembre 2018, Sorfert affiche un volume d’horaires de 14 400 000 heures travaillées sans aucun accident de travail ou arrêt.
Considérant la sécurité de ses employés au même titre que celle des infrastructures comme une priorité et leitmotiv pour le développement de l’entreprise, SORFERT s’attèle à garantir la santé et la sécurité au travail de ses employés, condition sine qua non au succès et développement.
C’est dans cette optique que Sorfert a mis en place un système de gestion de Santé, Sécurité et Environnement conforme à la réglementation HSE en Vigueur avec une évaluation des risques et des impacts liés à ses activités de production et de commercialisation de ses produits, en l’occurrence l’Ammoniac et l’Urée.
En effet, l’on saura que Sorfert, outre les études initiales du projet (Etude d’impact, Etude de danger et Plan d’Intervention Interne) conformes à la réglementation nationale, a élaboré et mis a en place des plans de gestion Santé, Sécurité et Environnement, des systèmes de contrôle et de surveillance des émissions atmosphériques et des effluents liquides, enfin la planification et la réalisation des exercices de simulation d’urgence en interne et dans le cadre du Protocole d’Assistance Mutuelle (PAM). D’ailleurs dans ce contexte, Sorfert se prépare à lancer une autre opération de simulation d’incendie avec l’utilisation (éventuellement) de moyens aériens de visionnage (voir lien ci-dessous) pour un meilleur retour d’expérience.