Syrie : Bashar Al Jaafari, fait plier les occidentaux et leurs médias

162

Grand scandale ce lundi soir à New York à l’occasion de la tenue du Conseil de sécurité de l’ONU, consacrée à la Syrie ;suite à la censure médiatique du représentant de la république arabe syrienne ; Bashar Al Jaafari.
L’intervention de Bashar Al Jaafari, a été tout simplement coupée de la transmission du débat sur la Syrie, au Conseil de Sécurité, au moment où toutes les interventions des représentants des pays hostiles à la Syrie, ont été diffusées, sans aucune censure, ce qui témoigne l’implication des médias occidentaux dans la guerre dans ce pays et leur soutien aux groupes terroristes.
Ceci dit, le représentant de la Syrie, Bashar Al Jaafari, connu pour sa maîtrise des enjeux géostratégiques, de sa précision et son argumentation lorsqu’il s’agit de défendre sa patrie contre l’agression menée par les puissances coloniales, a réussi à donner du fil à retordre aux représentants américain, britannique, français et autres des pays du Golfe, grâce à son sens de communication et sa façon d’exposer les chiffres et les réalités.

Par voie de conséquence, il devient l’homme à abattre pour les Etats agresseurs et leurs médias de la « Fake News » qui préfèrent surmédiatiser les « terroristes de la communication»  des casques blancs, que d’accorder le droit tout à fait légitime à un diplomate de s’exprimer librement dans une tribune onusienne