Terrorisme: Ces femmes occidentales qui ont tout quitté pour Daesh (vidéo)

98


Près de 300 Françaises seraient présentes sur les terres irako-syriennes du djihad. le média russe RT France dresse le portrait de ces djihadistes occidentales qui ont tout abandonné pour l’organisation terroriste Daesh.

Elles s’appellent Emilie, Hayat, ou encore Cassandra, et elles ont tout quitté pour rejoindre l’organisation terroriste de Daesh…

Parmi elles, en 2017 : 300 djihadistes françaises seraient présentes en Syrie et en Irak. Certaines sont devenues recruteuses pour Daesh, d’autres ont intégrér la police de l’organisation, pour appliquer, par exemple, des sanctions telles que la flagellation. RT France dresse le portrait de ces femmes qui, souvent, ont quitté leur famille de leur plein gré pour rejoindre l’Etat islamique ( voire la vidéo).