Tous ses contrats passés au crible : L’ancien patron de la CAF Hayatou dans de mauvais draps

249

L’ancien président de la Confédération Africaine de Football CAF , le camerounais Aissa Hayatou, ainsi que son SG, le marocain Hichem El Amrani, est dans de mauvais draps après, que l’instance africaine de football, ait reçu le jugement du tribunal économique égyptien, ayant condamné les deux anciens responsables du football continental à 200 millions de livres égyptiennes, dans l’affaire de vente des droits de télévision à la société française Lagardère.Dans ce cadre, l’actuel président de la CAF, le malgache Ahmad Ahmad avait instruit ses services de réviser tous les contrats signés par Hayatou, durant son règne sans partage sur la CAF, et avait ordonné de recourir à des poursuites judiciaires en cas de violation des lois en vigueur. Le malgache avait reçu le soutien de la sénégalaise Fatma Samoura, désignée tuteur de la Fifa sur la CAF, sur les plans administratif et financier.