Université de l’USTO : Effervescence au département de l’électronique

986

Une effervescence au niveau du département de l’électronique relevant de la faculté de Génie biomédical ; augurant une fin de saison universitaire houleuse ; selon les informations en notre possession.
La cause est liée à un bras de fer non déclaré entre responsables et qui met les étudiants en otage ; comme l’atteste l’intransigeance du chef de département à priver les étudiants du rachat, fixé par la tutelle à la moyenne 9,50 ; alors que ce dernier vient d’élever la barre à 9,94 ; chose qui sera fatale à des dizaines d’étudiants contraints de refaire l’année universitaire.
Pour certains ; le responsable en question profite de certains passe-droits qui auraient été accordés par la rectrice de la faculté ; aux étudiants dont les parents sont considérés comme personnes influentes. Sur ce plan, on parle de la fille d’un ministre et ses proches qui ont été admis sans passer par les examens. Le chef du département aurait même cherché vainement les pseudo-copies des examens ; sans jamais les trouver ; ce qui a renforcé sa position ; en procédant de la sorte ; c’est-à-dire appliquer le rachat à 9,94 ; contrairement à la circulaire du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Les prochains jours nous révèleront plus de détails sur cette affaire