Yémen : Des ONG internationales dénoncent la vente d’armes françaises à Ryadh

146

Dans un communiqué rendu public ce mardi, Amnesty International et l’Acat, dénoncent la vente d’armes françaises à  l’Arabie saoudite et les Emirats Arabes Unis, des armes destinées à massacrer des populations civiles au Yémen.

Pour ces deux ONG internationales de défense des droits de l’homme, la France est en partie responsable du génocide de la population civile yéménite à travers ces contrats juteux de fournitures d’armes à Ryadh et Abou Dhabi.

Pour Amnesty International et Acat, Paris doit suivre l’exemple de Berlin qui a suspendu ses livraisons d’armes à ces deux pays du Golfe, estimant que l’attitude de Paris est en violation du droit international humanitaire.