L’Atlas du Mondialisme de Pierre Hillard

0
1097
Tarek Benaldjia
Tarek Benaldjia évoque les dégats de l'Etat profond

Retour sur une actualité géopolitique préoccupante (prophétisé dans le Coran et hadiths). Ce combat éternel entre le monde matériel incarné par l’argent et le monde spirituel incarné par la Foi, L’histoire de l’humanité se jouera toujours entre les Lois de Dieu et celles du Veau d’or ! 

L’Ouvrage de l’Atlas du mondialisme, que le professeur (Pierre Hillard) considérait comme son chef-d’œuvre, est un essai consacré sur la Guerre secrète contre les peuples menée par des fous voués à l’Antéchrist (le Dejjal). L’enseignement et l’explication de la genèse de ce programme nous démontre que notre monde est menacé par la philosophie obscure de cet ordre, et qu’il est entièrement sous son contrôle. Cette actualité, devrait donc préoccuper toute personne, athée ou croyante, puisque il évoque  » le mondialisme » Issue directement du judaïsme talmudique, et qui s’applique uniquement aux Gentils (les non-Juifs). L’ouvrage de Pierre Hillard, nous met à jour d’un plan de domination mondiale élaboré par la race juive depuis sa dispersion, lors de la prise de Jérusalem par Titus.

Le Gouvernement Mondial

Nous faisons face à la montée sur la scène mondiale d’un nouveau pouvoir géopolitique supranational.  Ce pouvoir géopolitique se compose des plus riches familles de cette planète. Avec les multinationales les plus puissantes, elles dirigent et contrôlent tous les pays. Nous y entrons progressivement, pas à pas, sans même nous en rendre compte, et les médias aux ordres nous dépeignent cette future gouvernance comme idyllique. Souriez, bonnes gens, vous êtes copieusement roulés, une fois de plus !Par exemple, l’Europe mise en place contre la volonté et contre les intérêts des citoyens et au bénéfice des multinationales et de la haute finance, est un tremplin, une première étape vers cette organisation planétaire dictatoriale qui décidera de tout derrière notre dos, sans nous consulter, et seulement pour le profit d’un petit nombre de familles puissantes. Par exemple, les gouvernements européens ne décideront plus du budget de leur pays, ils se contenteront de faire appliquer ce qui sera décidé et dicté par Bruxelles pour le compte du Nouvel Ordre Mondial. Et d’ailleurs, ne parlons plus de Nations en voies de développements comme c’est le cas chez nous, elles seront sacrifiées, comme les citoyens.

Vous avez dit souveraineté, démocratie et bien commun ?

Nicolas Sarkozy lui même a dit clairement qu’on y viendrait de gré ou de force. François Hollande, Emmanuel Macron également, tous ces trois personnages  aux ordres des USA et de la finance, comme beaucoup d’autres élites influentes imprégnées du même idéal ! Ceux-ci sont souvent devenus par la suite des acteurs majeurs de la vie politique et économique de leurs pays. Ainsi, l’ancien président de la Commission européenne, Romano Prodi ; le président John Kennedy ; la reine du Danemark Margarethe II ; Pierre Trudeau (Premier ministre canadien) ; le lobbyiste et membre de plusieurs think tanks Richard Perle (« le prince des ténèbres ») ; le financier George Soros (fondateur des instituts Open Society) ; l’ancien conseiller de François Mitterrand, Erik Orsenna et même le chanteur des Rolling stones, Mike Jagger !

Le véritable objectif de ce groupe élitiste est le contrôle total de la planète Terre

(Le général russe Leonid Ivachov dans une interview à Targets du 24/2/2010) ; « Derrière le gouvernement visible, il y a un gouvernement invisible sur le trône qui ne doit aucune loyauté au peuple et qui ne reconnaît aucune responsabilité. » (Théodore Roosevelt, en 1912, pendant ses discours de campagne) ;« Nous sommes confrontés, dans le monde entier, à une conspiration monolithique et impitoyable qui compte principalement sur des moyens secrets pour étendre sa sphère d’influence par l’infiltration plutôt que l’invasion, la subversion plutôt que les élections et l’intimidation au lieu du libre-arbitre. C’est un moyen qui nécessite énormément de ressources humaines et matérielles dans la construction d’une machine étroitement soudé et d’une efficacité remarquable, elle combine des opérations militaires, diplomatiques. Ses ramifications sont occultées et non publiées. Ses erreurs sont enterrées et ne font pas les gros titres, on fait taire ses dissidents, on ne les glorifie pas ; aucune dépense n’est mise en question, aucune rumeur n’est imprimée, aucun secret n’est révélé. »

(John F. Kennedy, au cours d’une conférence à l’Hôtel Waldorf Astoria de New York, le 27 avril 1961, (Un gouvernement secret dans les coulisses de la politique mondiale)…Il en est mort……assassiné !!!

Le mondialisme est un messianisme pressé

Pour certains qui ne sont pas encore convaincus, la prière du 23 septembre 2012 où toutes les communautés juives du monde ont récité une courte prière pour le retour du messie, sous-entendu le roi des juifs, le Mashia’h, car s’ils l’ont fait, cela veut dire que leur colonisation matérielle et spirituelle du monde est suffisamment avancée pour laisser la place à leur messie, roi des juifs, roi matériel et charnel, pour établir la primauté d’Israël.

C’est une prière qui a été dite par toutes les communautés juives officielles, en France, aux Etats-Unis… Sauf dans les pays arabo-musulmans ?

Une religion universelle « Le Noachisme »

Pierre Hillard, nous dépeint le but final du judaïsme » Et l’esprit talmudo-cabaliste au travers une nouvelle religion pour l’humanité ?

Une religion universelle « Le Noachisme » rejetant les autres religions monothéiste qui affirment l’existence d’un Dieu unique et la transcendance de Dieu, créateur du monde.

Il faut le dire et le répéter, afin que les choses soient bien claires : l’essence même du « judaïsme-talmudique » est de dissoudre et de détruire tout ce qui n’est pas juif, dans une région de culture enracinée, appartenant à d’autres traditions religieuses, d’abord nous les musulmans, qui adorent un Dieu unique, vivant et miséricordieux, et faisant appel à lui cinq fois par jour dans nos prières.

Contrairement aux chrétiens et aux musulmans, les juifs ne font pas de prosélytisme : ils n’essayent pas de convertir le reste de l’humanité et gardent leur système de valeurs jalousement pour eux seuls.

Le judaïsme se distingue particulièrement du christianisme et de l’islam du fait de son caractère national.

Ce sacerdoce israélite, constituant le cœur de l’humanité, est l’intermédiaire entre les Gentils et le Dieu unique (le monothéisme).

Dans cette pensée, le catholicisme est considéré comme un polythéisme en raison du concept de la Sainte Trinité (idolâtrie ou trithéisme selon les rabbins talmudiques).

La bonne nouvelle est que le professeur Pierre Hillard nous a exprimé un sentiment tout à fait juste que nous partageons profondément avec lui,  celui de « l’ennemi juré du catholicisme  » Il dit explicitement sans fausse honte que notre ennemi ce n’est pas l’islam, mais c’est bel et bien le « judaïsme-talmudique » c’est une excellente nouvelle pour ses lecteurs musulmans assidus.

 L’Islam  n’a pas engendré l’URSS et Hitler ?

IL faut être juste et équitable, parce que Pierre Hillard savait sans l’ombre d’un doute, que ce n’est  pas l’Islam qui a engendré l’URSS et Hitler ? Et il n’est donc pas lui (l’Islam) qui a soutenu les marxistes et les nazis ?

J’espère que ce questionnement ferons changer d’avis à beaucoup de gens n’ayant pas encore compris la véritable nature de l’ennemi ?!

De nos jours, il y a beaucoup de forces obscures et d’organisations lucifériennes qui travaillent déjà pour compromettre la foi des musulmans.

Les serviteurs de Satan, les francs-maçons, sont de plus en plus actifs dans leurs efforts subversifs contre l’Islam, la famille et les nations du monde.

Le père des maçons, « l’Antéchrist » est à leurs têtes. Et les sionistes déjà infiltrés de ces maçons.

Les lois « Noachides » comme socle de la société américaine !

IL est nécessaire de comprendre certaines choses « Comment et Pourquoi, aujourd’hui, le Congrès des États-Unis a adopté dans le cadre de  » l’Education Day « , le 26 mars 1991, la reconnaissance des lois « Noachides » comme socle de la société américaine!

Il serait puéril de croire que les  » Protocoles des sages de Sion » soient la première rédaction des aspirations d’Israël et de ses efforts séculaires.

Ils n’en sont que l’expression plus développée des fous voués à l’antéchrist, comme aussi plus actuelle, parce que les événements contemporains en confirment la réalisation !

Le Plan de Donald Trump et de Netanyahu « Al Qods capitale éternelle de l’Israël »

Quelle personne impartiale et raisonnable pourrait nier que les intrigues en cours au Proche, au Moyen Orient et à l’Extrême Orient ne préparent pas la réalisation de ce dessein infernal.

Ce plan est d’abord et avant tout un projet politico-religieux, dont l’objectif est de dissoudre toutes les religions, tous les particularismes du Grand Scham (Syrie – Palestine – Irak – Liban- Yemen et Arabie Saoudite) et d’unifier ces  terres par tous les moyens pour le grand Israël, afin d’instaurer un gouvernement mondial à Al Qods. Qui règnera alors sur le monde, et les juifs, qui auront conservé leurs traditions, seront alors reconnus par tous comme le « peuple élu » de Dieu ?

Cela ne fait aucun doute que le plan de paix proposé par Washington n’est qu’un subterfuge pour préparer l’arrivée de leur rédempteur en faisant croire au monde entier que c’est un plan de paix !

Le « Brexit » La marque de fabrique de la société fabienne.

A vrai dire le « Brexit » ne constitue qu’une partie sombre du mondialisme des élites anglo-saxonnes « Sionistes », qui ne sont que la suite logique des aristocraties commerciales du Moyen-Âge, ont continué à rassembler leurs forces au sein d’autres clubs comme la Pilgrim Society en 1902 à Londres et à New York ainsi qu’en 1910 avec la création du round table. Leur vitesse supérieure fut atteinte, cette année en 2020, avec Le « Brexit » la sortie de l’Angleterre de l’union européenne.

En France, l’un des principaux acteurs de ce projet totalitaire est Jacques Attali. Cet influent personnage, qui pense sans doute que les temps sont mûrs pour l’arrivée du messie, expriment très explicitement l’idéal juif de gouvernement mondial, et pas seulement dans ses livres, mais aussi lors de ses nombreux passages télévisés.

Pierre Hilard nous dépeint génialement une somme d’informations sur l’envers du théâtre/décors géopolitique international et nous révèle un côté sombre et inquiétant du monde dans lequel on vit et aussi vers celui que nous nous dirigeons inexorablement.

Le lecteur intéressé par la question retrouvera de nombreux points sur lesquels les grands médias restent discrets.

La marche du monde vers cette dictature semble irrésistible. Les chapitres du livre sont emblématique à cet égard.

Nous pouvons affirmer que la parution de cette ouvrage “Atlas du mondialisme”, est véritablement une œuvre de salubrité publique.

En effet, grâce aux travaux de cet universitaire français, il est désormais possible de mieux connaître les arcanes de ce monde oligarchique opaque dont l’action a été déterminante pour le monde anglo-saxon et, par ricochet, pour la planète entière.

L’auteur développe et explique à partir d’abondantes pièces d’archives que les élites anglo-saxonnes ont élaborées, dans la deuxième moitié du XIXe siècle, un véritable plan de bataille afin de permettre à l Empire britannique associé aux Etats-Unis d asseoir une hégémonie complète sur le monde.

Celles-ci défendent le principe d’une société  devant aboutir à la mise en forme d’une économie monopolistique dans un cadre étatique mondial. Afin de répondre aux ambitions de cette classe d’élites, ses influents estiment qu’il faut y aller pas à pas ou, selon leur expression, par « graduation » encourageant la réduction drastique de la population mondiale et la pratique de l’eugénisme. En fait, dès le début, H.G Wells a présenté ses théories dans un ouvrage méconnu et dont le titre correspond exactement à la formule maçonnique Ordo ab chao : La Destruction libératrice. Paru en 1914, cet ouvrage raconte l’histoire d’une guerre généralisée aboutissant à la création d’un Etat mondial constitué en 10 blocs (« 10 circonscriptions » selon la formule de l’auteur). C’est dans ce livre – rappelons-le paru en 1914 – que l’on retrouve l’expression « Nouvel ordre mondial »

Prenez bien conscience de la situation, informez-vous aussi sur le traité transatlantique USA-UE nommé TAFTA / TTIP en cours, et partagez ces informations autour de vous, le plus possible! Ils s’activent en ce sens afin de préparer la venue de leur rédempteur (Antéchrist-Le Dejjal)

Il s’agit d’un homme qui sera un imposteur et apparaîtra à la fin des temps et réclamera la Seigneurie. L’Antéchrist entrera en scène comme étant un homme de paix, financé par le gouvernement mondial.Il arrivera effectivement à faire cesser tous les actes de terrorisme.

Mais ensuite il se déclarera leader du monde entier, obligeant les gens à l’adorer. Mais étant dominateur et orgueilleux, cela va le faire se découvrir. Il proclamera en public sa véritable identité.

Dès lors, on comprend pourquoi ils n’ont pas reconnu Jésus Christ, car ils sont toujours dans l’attente du messie qui viendra les délivrer ?

Cette espérance messianique, basée sur les fausses prophéties, correspond aussi à un univers intellectuel et psychologique propre aux membres de la synagogue de Satan !

Il y a donc dans cette banalisation de la violence, légitimée au nom de la Torah, un glissement vers une toute autre conception du Judaïsme (le mondialisme) en rupture totale avec la norme halakhique, telle qu’elle a été fixée depuis la Mishna « Dieu ne saurait désirer la destruction de l’humanité, et ne donnera jamais l’ordre de tuer des êtres humains. »

  1. Joseph Albo (1380-1444) – (Sefer haïkarim III, 14)

« Il est effroyable que la seule valeur qui nous reste soit celle du coup de poing juif. »

Ce qui suit sont, des affirmations qui résument  parfaitement les sources empoisonnées des erreurs et des haines surnaturelles qui remplissent l’agenda de cet ordre maléfique de l’âme des Juifs de la Kabbale et de l’adeptes de la franc-maçonnerie, animés d’une rage indescriptible contre Dieu et contre tous ceux qui croient en Dieu unique et en son messager le prophète Mohamed que le salut soit sur lui.

Si par hasard, certains ne sont toujours pas convaincus de l’arrivée du Dejjal

Justement, et c’est là notre propos, l’une de ces histoires fut racontée par Tamîm Ad-Dari, au moment de sa conversion, au Prophète lui-même qui le rapporta dans un hadith authentique appelé ḥadīt al-ğusāsa.

Ce hadith qui vient confirmer, de la bouche d’un chrétien fraîchement converti, ce que le Prophète avait déjà révélé sur l’Antéchrist, est le noyau premier de ce qui deviendra, bien plus tard, l’histoire extraordinaire de Tamīm al-Dārī.

Et c’est au retour d’une de ces expéditions qu’il aurait, fait la connaissance du « Dejjal »

le compagnon « Tamim Ad-Dari » avait évoqué avec le prophète Mohamed que (sssl) l’histoire du Dajjal qui selon lui celui-ci serait sur le point d’avoir la permission de sortir. Parcourra toute la Terre hormis la Mecque et Médine.

Je sillonnerai la terre et je ne délaisserai aucun village et ce durant quarante jours seulement disait-il à Tamim Ad-Dari qui  était chrétien de « Palestine » avant sa conversion à l’Islam, en l’an 9 de l’Hégire. Il habita à Médine avant d’aller s’installer, après l’assassinat de ‘Othman ibn ‘Affân, à « Jérusalem » où il mourut en 650 (an 40 de l’Hégire)

Pour beaucoup qui ignore l’orateur du Hadith Tamim AD-Dari , celui-ci est l’ancêtre des Tamim la famille régnante au Qatar !

L’on comprend aujourd’hui, pourquoi les deux princes spécialement Mohamed benselmane et Mohamed Benzaid, s’attaquent-ils au prince Tamim Ben Hamad Al Thani Émir du Qatar ?

On doit s’attendre à un mal qui n’a pas été vu depuis le commencement du monde selon les prophéties de notre prophète bien aimé.

Les compagnons ont dit : « ô Messager d’Allah ! Combien de temps restera-t-il sur la terre ? »

« Quarante jours dont un jour long comme une année, et un autre long comme un mois et un autre long comme un vendredi (semaine) et ses autres jours seront comme vos jours ». (Mouslim n°5228)

Les calculs numérologiques dans le noble Coran (ABJAD) Annonçant ses événements :

L’érudit Bessam Jarrar, directeur de l’institut des études coranique à Ramallah en Palestine, nous enseigne comment les calculs numérologiques dans le noble Coran (ABJAD) des signes prophétiques-clés que nous devrions tous surveiller.

La fin d’Israël en 2022 ?

Cette méthode de calcul est une forme d’écriture usitée depuis des siècles et qui était largement répandue avant la révélation du Coran.

Tout ce qui se passait dans l’histoire des Arabes était écrit en attribuant des valeurs numériques aux lettres, mémorisant ainsi le moindre événement.

Ces dates étaient obtenues en additionnant la valeur numérique particulière de chaque lettre.

Lorsque certains versets du Coran sont examinés à la lumière de la méthode « Abjad », nous réalisons que certaines dates de ces plans émergent en conformité avec la signification de ces versets.

Lorsque nous constatons que les événements auxquels se réfèrent ces versets se sont effectivement produits aux dates obtenues par cette méthode, nous comprenons que c’est une indication secrète au sujet de ces événements contenus dans ces versets coranique.

Cette contribution de la trempe de Monsieur le docteur Bessam Jarrar est infiniment plus importante pour ceux qui cherchent la vérité et veulent comprendre sur la disparition de l’Etat-d’Israël dans le saint Coran. Vous pouvez trouver la vidéo sur Youtube.

Nous pensons que dans la naissance il y a la mort, et dans le commencement il y a la fin.

Si en ce début du XXIème c’est le Veau d’or qui prédomine, c’est parce que nous avons cessé d’être les héritiers des prophètes des siècles passés.

Mais nous avons foi en Dieu et notre victoire future. Leur monde issu du matérialisme n’est pas fait pour durer car trop antinaturel.

Nous le subissons à ce jour, les juifs exultent et s’imaginent qu’enfin, les temps messianiques sont en train de s’ouvrir devant eux.

Comme d’habitude, ils ne se contiennent plus et leur arrogance, leur mépris du goy, s’affichent au grand jour, mais bientôt émergera une génération qui comme à la fin de l’Empire de Rome, rejettera la pratique de l’esclavage et les jeux du cirque.

Cela ne peut aller qu’en s’accentuant, au risque de pousser les Sionistes à faire leur valises et partir, ce que certains ont déjà fait, tournant la page du « rêve sioniste ».

Les Sionistes savent qu’ils habitent la même terre où ont été établis les royaumes francs de la terre sainte « El-Qods-Jérusalem », et qu’ils sont entourés des ruines de ces royaumes, qui leur rappellent que cette expérience colonialiste a bien échoué et disparu. De plus, ce qui aggrave cette obsession de la fin d’Israël, c’est que dans les consciences des sionistes, on considère depuis le début qu’il y a un lien et une continuité entre le projet des croisés et le projet sioniste.

Comment peut-on s’attendre à ce que tous les êtres humains croient en cet grand événement annoncé dans les versets depuis plus de quatorze siècles  étant donné la diversité des milieux, des sociétés et des cultures ?

Il est tout à fait clair, que notre salut passe par le retour a Allah lequel, nous pouvons placer notre espoir et notre confiance dans sa promesse et de celle de son prophète Mohamed

En effet, les prophéties Islamique révèlent que les événements dans cette région seront déterminants pour l’avenir du monde entier.

« Certes, la religion acceptée d’Allah, c’est l’Islam ».

Ceux auxquels le Livre a été apporté ne se sont disputés, par agressivité entre eux, qu’après avoir reçu la science. Et quiconque ne croit pas aux signes d’Allah… alors Allah est prompt à demander compte !

Le Saint Coran nous enseigne : « N’ont-ils pas vu combien de générations, avant eux, Nous avons détruites, auxquelles Nous avions donné pouvoir sur terre, bien plus que ce que Nous vous avons donné? Nous avions envoyé, sur eux, du ciel, la pluie en abondance, et Nous avions fait couler des rivières à leurs pieds. Puis Nous les avons détruites, pour leurs péchés; et Nous avons créé, après eux, une nouvelle génération. » Sourate 6 – Verset 6

La nouvelle élite des décideurs n’a pas grand-chose à faire du Christ  Jésus ou de Mohamed que le (sssl) certes, mais leur dévotion éperdue s’adresse à une autre divinité ancienne : Mammon.

Cet antique dieu de l’Avidité était adoré, avant tous les autres, par les Pharisiens, voilà deux millénaires, comme nous l’apprend l’Evangile. Jésus leur dit : “vous ne pouvez à la fois servir Dieu et Mammon”. Mais les Pharisiens se moquèrent de lui, parce qu’ils adoraient l’argent.

Cette foi antique tomba dans l’oubli. L’adoration de Mammon est connue sous le terme d’Avarice, l’un des sept péchés capitaux, réprouvés par les sociétés tant chrétiennes que musulmane.

Ils ne veulent pas que les gens jouissent de tant de beauté gratis : c’est pourquoi cette beauté doit être détruite. Ils ont, enfin, une raison religieuse : adorateurs de Mammon, ils pensent que cette pluralité chatoyante est un sacrilège, une offense faite à leur dieu jaloux.

Les belles choses du passé sont faites pour être enfermées dans un musée, à l’entrée duquel ils peuvent faire payer un ticket d’accès, une fois le village détruit.

Notre contribution n’est pas un instrument de mesure exact qui montre ce qu’il se passe en temps réel, c’est en fait une réflexion qui sert à avertir l’humanité d’un danger imminent.

Avec tout ce que l’histoire nous a appris sur les guerres et les différents événements au niveau mondial, nous devrions être capables de prendre des décisions qui serviraient à préserver l’humanité d’une extinction prochaine, à condition que nous le voulions.

IL deviendra une autorité hiérarchique dictatoriale, car l’obstacle le plus grand dans la réalisation finale des idées de l’Antéchrist est l’Islam et la religion musulmane.

Voici le terrain où les intellectuels algériens et musulmans, ont largement échoué à réfuter les prétentions de l’occident au moyen de sources historiques et religieuses authentiques et on aussi échoué à accomplir leurs responsabilités religieuses en documentant clairement ce sujet au moyen du Saint Coran et des Hadiths bénis de notre Prophète bien aimé (QSSL).

Une réflexion qui devrait donc préoccuper toute personne, croyante ou athée car cela deviendrait, aujourd’hui, nécessaire de combler cette lacune intellectuelle et religieuse, qui servira de référents, aux musulmans et non musulmans de toutes les régions du monde à la recherche de la vérité.