La CIA et le BND allemand ont espionné 100 pays, via la Suisse

1
300
Crypto
La CIA et le renseignement allemand auraient intercepté des informations via l'entreprise Crypto

Le Conseil fédéral suisse ouvre une enquête autour d’une affaire de services secrets. La CIA et les services de renseignement allemands (BND) ont intercepté des milliers de documents de plus de 100 pays via l’entreprise Crypto.

Crypto, la source

Le Département fédéral de la défense (DDPS) a confirmé mardi une information de la «Rundschau». Les deux services de renseignement étrangers ont acheté des parts de l’entreprise zougoise Crypto en 1971 en passant par une fondation du Liechtenstein. L’entreprise est le leader des machines qui permettent de crypter les communications secrètes. Grâce à des appareils de chiffrement manipulés, la CIA et le BND ont écouté ces conversations pendant des années.

Crypto a installé deux formes de chiffrement: une version sécurisée et une non sécurisée. Seuls quelques pays, dont la Suisse, ont obtenu la version sécurisée, comme le montre une enquête réalisée par l’émission de la télévision alémanique.